Le casse de l’année !

L’électrochoc a bien eu lieu ! Dans un final de folie, l’Elan Chalon s’est imposé sur son parquet 84 – 83 face au Mans sur un shoot au buzzer de Sean Armand !

 

Chalon a certes encore encaissé 30 points dans un quart temps, le second, ce qui a permis aux Manceaux de prendre une avance confortable après un premier quart remporté 18 à 12 et de faire le trou à la pause 48 – 34. Les rouges et blancs courront ensuite après le score mais sans jamais lâcher.

 

Car cet Elan n’a pas baissé les bras. Tout d’abord en resserrant la défense et en remportant le 3ème quart 16-14. Puis en continuant dans l’intensité dans le dernier acte. Sans être décroché au score, Chalon revenait même 3 points en début de 4ème quart et à 2 minutes du terme du match…

 

Le Mans reprenait régulièrement 2 possessions d’écart mais Chalon dans les dernières secondes du match revenait à 2 petits points. Le Mans perdait la balle à 2,3 secondes de la fin après une remise en jeu sur panier de Jaron Johson… Le temps de remettre la balle en jeu pour Chalon sur Sean Armand, qui shootait au buzzer en step back, avec un défenseur sur le dos… Enorme shoot qui fait ficelle. C’est ce qu’on appelle le hold up parfait !

 

https://twitter.com/FansElanChalon/status/1223718729072152577

 

 

Julien Espinosa, nouveau coach de l’Elan, n’a eu qu’une semaine de travail avec le groupe pro. Les premiers progrès se sont fait ressentir, dans la défense déjà : malgré le trou d’air du deuxième quart, Chalon laisse les visiteurs à moins de 85 points, cela fait longtemps que cela n’était pas arrivé. Mais aussi des progrès dans l’engagement et le caractère : l’Elan n’a pas lâché et le money-time de ce match en est le parfait exemple ! Un esprit commando qui a permis un véritable hold-up. Une équipe est née ce soir…

 

 

Il faudra conserver cet état d’esprit la semaine prochaine, pour ce qui ressemble à un nouveau match clé pour l’opération maintien : le déplacement à Boulazac.

 

Autre bonne nouvelle, plusieurs mals classés ont perdu ce soir… Chalon sort la tête de l’eau et n’est plus relégable. Ce n’est que le début, direction le Périgord !

 

Allez l’Elan !

 

 

 

Laisser un commentaire