L’Elan proche du hold-up

L’Elan Chalon pourra nourrir quelques regrets ce soir en s’inclinant à Strasbourg 96 à 92, la faute à un début de match catastrophique.

 

Très vites menés au score par les locaux, apathiques en défense et en attaque, dominé physiquement et dans la rapidité d’exécution, Strasbourg se balade pendant les 10 premières minutes 28 à 16.

 

Heureusement, Chalon montait un peu sa défense et les entrées en jeu de Menco et Sim redonnaient des couleurs aux rouges et blancs, Armand se faufilait dans la défense strasbourgeoise et l’écart se réduisait à 3 points à la pause : 56 – 53.

 

La deuxième mi-temps voyait strasbourgeois et chalonnais jouer au jeu du chat et de la souris… La SIG prenait 6…8 points d’avance et Chalon revenait à 2 ou 3 longueurs. Chalon essayait avec réussite le jeu “small ball” pour faire souffler Meiers, seul pivot de métier de l’effectif.

 

A force de bien résister, l’idée du hold up commençait à germer dans toutes les têtes chalonnaises. Sim lançait 2 missiles à 3 points pour se rapprocher, puis Menco plantait un 3 points qui permettait  d’égaliser à 2 minutes de la fin.

 

Grâce au talent de Colson qui inscrivait un step back à 4 mètres du cercle, la SIG reprenait son avance. Malheureusement, Chalon qui a eu la balle pour passer devant à plusieurs reprises par Armand ou Menco manquaient de réussite, la messe était dite.

 

 

Le début de match contre Cholet avait failli coûter la victoire la semaine dernière. Ce soir, même le scénario s’est dessiné mais avec une fin différente face à une équipe plus forte. Encore trop de balles perdues (19), les rouges et blanc ont gâché, Strasbourg a gagné et ce n’est pas une victoire usurpée.

 

Avec un effectif limité dans la raquette, Chalon a touché l’exploit du bout des doigts, mais comptablement, c’est toujours une défaite.  Un renfort serait bienvenue, mais lequel ?

Laisser un commentaire