4 à la suite, Chalon c’est solide !

L’Elan Chalon signe sa quatrième victoire d’affilé en Jeep Elite, s’imposant à Cholet 99 à 93 !

 

Ce soir les chalonnais n’ont pas braqué Cholet, 6ème du championnat. Non, ils ont construit une victoire solide face à une équipe installée dans le haut de tableau depuis plusieurs mois.

 

Menant de 2 points à la pause, les chalonnais ont rapidement pris 6 longueurs d’avance… puis 12 dans les dernières minutes du 3ème quart. Le premier break était fait, situation inédite pour cette équipe qui jusqu’à présent partait de loin avant de coiffer sur le fil ses adversaires.

 

Cholet poussait pour revenir dans le dernier quart et parvenait à égaliser (82 – 82) dans les 5 dernières minutes, mais, solides en attaque, Robinson et Armand envoyaient des missiles longue distance pour reprendre les devants et les stops nécessaires en défense étaient fait pour creuser définitivement l’écart dans le money-time, sans paniquer. Si on en doutait encore, cette équipe a retrouvé un mental d’acier et l’a prouvé ce soir.

 

Cette victoire à l’extérieur ne doit rien à personne : le collectif de l’équipe s’améliore à chaque rencontre. 5 joueurs terminent à 10 points et plus, 6 à plus de 10 d’évaluation, chaque joueur a apporté sa pierre à l’édifice.

 

 

La coupure avec la Leaders Cup et la fenêtre internationale n’auront pas coupé l’élan de Chalon. Au contraire, les internationaux sont revenus bien en jambe : Hesson (20 points) a été saignant et Roberts aura assuré l’essentiel (8 points 4 rebonds en 13 minutes). Camara a été généreux dans l’effort (15 points 5 rebonds 2 passes) et n’hésitait pas à se jeter à terre dans les dernière minutes sur le ballon. 

 

Espinosa a trouvé la recette : les chalonnais sont combatifs et solidaire sur le terrain, il a insufflé la confiance nécessaire à son meneur Justin Robinson. Métamorphosé par rapport à l’ère Hervé, l’archer avec 17 points et 11 passes a retrouvé son niveau du début de saison dernière.  Quand la traction arrière fonctionne et le poste 5 assure l’essentiel, tout va tout de suite mieux dans une équipe.

 

 

Cette victoire, malgré l’absence de Jarod Johnson, est d’autant plus importante car hier Gravelines, Châlons-Reims et Roanne avaient gagné. L’Elan maintient donc son avance par rapport au bas de classement. 10ème du classement ce soir, les rouges et blancs version Espinosa demeure invaincu et ne sont plus qu’à une victoire des playoffs… Oui, Chalon depuis l’arrivée d’un nouvel entraîneur est devenue une nouvelle équipe !

 

 

Laisser un commentaire