C’était Noël avant l’heure !

C’était un nouveau match crucial au Colisée et Chalon a assuré l’essentiel en battant in extremis la Chorale de Roanne 85 à 84 dans un match à rebondissements !

 

Une victoire acquise de justesse puisque Marcquise Reed aurait pu se transformer en Père Fouettard, mais manquait heureusement un dernier shoot ouvert au buzzer.

 

Comme souvent cette année, l’Elan a pêché par manque d’agressivité défensive. Battus lors de chaque duel, Roanne s’amusait à l’intérieur. Chaque écran créait des décalages, les courses vers le cercles s’enchaînaient, de nombreux panier faciles… 29 – 25 à la fin du premier quart temps pour les visiteurs.

 

Lors du second quart, l’Elan adroit à 3 points arrivait à prendre rapidement 7 points d’avance (40-33 à la 13ème minute). Mais n’arrivait pas à enfoncer le clou. Roanne recollait et repassait devant : 50 – 53 à la pause… Heureusement, la Chorale n’était qu’à 2/8 derrière l’arc !

 

Le 3ème quart a souvent fatal aux chalonnais cette saison. Mais ce soir, Chalon défendait enfin plus dur, les 2 équipes se tenaient dans un mouchoir, aucun écart ne se faisait.  Il aura fallu un shoot à 3 points au buzzer de Klobucar au buzzer pour que les rouges et blancs prennent 4 points d’avance à la fin de la période : 75-71.

 

Avec plus d’envie dès l’entame du dernier acte, à l’image de 3 rebonds offensifs pris par Ousmane Camara, Chalon commençait pied au plancher. On sentait la Chorale vasciller… Mais les locaux ne sont pas en confiance actuellement, et manquait plusieurs fois le coche pour creuser un écart au delà de 6 ou 7 points.

 

 

Ce manque de confiance se traduisait par un 0/2 aux lancers de Klobucar puis une balle perdue de Camara après une faute antisportive… Rageant ! Pire… Roanne passait à nouveau devant à 2 minutes de la fin.

 

Fébriles aux lancers (15/23), Chalon laissait des points dans le money time, Marcquise Reed donnait de nouveau l’avantage 84 à 82 à 1 min 14 secondes de la fin…  mais perdait la balle à 30 secondes du terme du match sur une interception de Camara qui lançait Johnson au dunk, le Colisée montait en chaleur. 

 

Le même Reed manquait un premier tir à 3 points dans un final haletant, une faute sur Johnson l’envoyait aux lancers. En en convertissant un sur deux l’Elan passait définitivement devant…  Reed manquait une nouvelle balle de match, le Colisée pouvait exhulter !

 

Cette victoire était indispensable pour recoller au peloton des mal classés du championnat. L’Elan rejoint la Chorale au classement et pointe à la 14ème place ex-aequo  dans le groupe des équipes à 5 victoires et 10 défaites, en compagnie de Gravelines et Boulazac. Le Portel commence à être décroché avec 3 victoires. Le Mans, Limoges et Orléans sont juste devant à 6 victoires.

 

Cela tombe bien, le prochain de l’Elan c’est ce vendredi 27 décembre, avec un déplacement à Orléans… Encore un match “pivot” dans la saison de Chalon !

 

   

 

 

Laisser un commentaire