Du paradis à l’enfer

Il se seront battus comme des lions… Ils auront menés pendant quasiment tout le match… Ils ont eu le shoot ouvert de la gagne au buzzer… Mais ils se sont inclinés 106-104 face à l’ASVEL.

 

Diminués par les absences de Palacios, Riley et Camara, c’est une équipe très expérimentale et très jeune qui a joué ce soir pour Chalon. L’ogre lyonnais a vascillé, comptant jusqu’à 15 points de retard dans le 3ème quart. Chalon a débauché une énergie incroyable, une envie contagieuse qui se transformait en réussite. Mais en plus des absences de trois de ses “cadres”, Etienne Ca (en 4 min 30 de jeu), Assane Ndoye et Mathis Dossou-Yovo sortaient pour 5 fautes !  C’était trop, mais Chalon n’a rien lâché…

 

Chapeau les jeunes. Bravo à Justin, Vincent et Mike vous avez été exemplaires. Mais c’est le basket !

 

 

Comptablement, Chalon réalise une mauvaise opération suite à la victoire de Cholet ce soir qui talonne désormais les bourguignons au classement.

 

Mais on retiendra surtout que les gamins ont fait le job dans un grand vent de fraîcheur… Que les absents de ce soir prennent l’exemple sur eux et Chalon pourra terminer avec sérénité la fin du championnat. A bon entendeur et rendez-vous samedi prochain pour la première “finale” de l’Elan face à Cholet !