Chalon donne la leçon

L’Elan punit Le Mans en cette fin d’après-midi au Colisée 91 à 72 !

 

En remportant la bataille du rebond (28 à 12 à la pause !), celle de l’envie et de l’abnégation, Chalon laissait les manceaux à 25 points au bout de 20 minutes de jeux.

 

Jdc ouvrait rapidement son banc, tous les joueurs jouaient à l’unisson. Le Mans prenait la pression.

 

En cette première mi-temps, les barbelés étaient dressés : Camara frottait les côtes du géant Fall, malmené dans la raquette.

 

Le Mans réagissait en 3ème quart,  mais  le récital reprenait de plus belle. Gillet enquillait ses tirs longues distances, Wolters l’imitait, ajoutant quelques pénétrations tranchantes et distribuait les caviars : 10 au total.

 

Le capitaine Nzeulie, exemplaire ce soir était injouable : 1 vs 1 (ou 2… ou 3…), il se jouait de la défense mancelle, attaquant la raquette, harcelant  Fall pris de vitesse, dépassé par l’engagement et l’explosivité du chalonnais, qui captera également 11 rebonds, son record !

 

 

Alors que Boukichou, Gelabale, Pinault, Rozenfeld se mêlaient à la fête, Le Mans perdait ses nerfs. Stephens enchaînait faute technique puis disqualifiante pour avoir poussé un arbitre, énervé Fall sortait sous les hués du Colisée chauffé à blanc.

 

C’était déjà le printemps à Chalon. La lutte pour le maintien se poursuit avec un déplacement à Gravelines la semaine prochaine. Allez l’Elan !