L’ADA Blois la tasse !

 

Après sa défaite à Aix mardi face, l’Elan Chalon se déplaçait face à un favori de Pro B, l’ADA Blois de Michael Hay.

 

Ce soir Blois était privé de son américain Tyren Johnson, tandis que Chalon jouait sans Mathis Dossou-Yovo (entorse à la cheville contractée à Aix), mais avec Jonathan Augutin-Farrel arrivé cette semaine pour remplacer Martin Meiers prêté en Pologne.

 

Le nouveau joueur de l’Elan marquait d’ailleurs son premier panier dès la première possession en attaque de l’Elan, poste bas, usant de son physique pour se frayer le chemin vers le cercle . Vite sanctionné par des fautes, le bahaméen aura rapidement montré ses qualités athlétiques qui faisaient défaut à l’Elan en Pro B.

 

Comme souvent cette saison, l’Elan s’est vite retrouvé mené au score, encaissant 26 points dans le premier quart. 10 points d’avance contre les locaux qui souhaitaient oublier leur faux pas de la semaine face à St Quentin. Dominés dans l’agressivité et dans la maîtrise du rebond, Chalon a su réagir comme souvent avec l’entrée d’Antoine Eito à la mène.

 

 

Le dunk rageur de Kévin Harley

 

 

Tandis que Bouquet alimentait la marque en 1 vs 1 dos au panier, Eito rameutait ses troupes et Chalon mettait enfin les barbelés, infligeant un 13 – 0 à Blois. Le passage en zone faisait déjouer les adversaires de l’Elan. Sitraka saisissait pleinement sa chance et mettait à profit son temps de jeu. Ses longs segments étaient une arme de dissuasion en défense, sa détente permettait de prendre quelques rebonds, sa vivacité de s’ouvrir le chemin des paniers sur de bon services à l’intérieur… et de faire le spectacle sur alley-oop.

 

Chalon avait la main sur la rencontre et gérait presque sereinement son avance qui prenait de l’ampleur et qui flirtait même avec les 20 points dans le 4ème quart.

 

L’ADA poussait dans les dernières minutes, mais un panier de Rorie à 2 min 30 de la fin, jusqu’alors bien transparent, scellait le sort de la rencontre.

 

 

La cinquantaine de supporters d’Elan Passion présents sur place pouvaient chanter et exulter au Jeu de Paume… Chalon s’impose avec autorité 85 à 70 à Blois face à un concurrent direct, faisant oublier par la même occasion sa contre-performance dans la vallée de la Maurienne.       

 

Prochain objectif : poursuivre l’invincibilité au Colisée samedi prochain face à St Quentin.

 

 

Laisser un commentaire