Au bout du suspense !

L’Elan Chalon s’impose au bout du suspense dans le “Chalonico”. Au bout d’un combat de 40 minutes, joueurs, staff et supporters pouvaient laisser éclater leur joie, pour ne pas dire parfois leur rage.

 

Privé de son meneur Jordon Crawford blessé, les rouges et blancs ont entamé tambour battant la rencontre, prenant rapidement 12 points d’avance au bout du premier quart temps. Agressifs des deux côté du terrain, avec un Sean Armand de gala (11 points à lui seul en 10 minutes), un Assane NDoye en mode guerrier et un Babacar Niasse facteur X avec 2 paniers à 3 points en 2 possession, le Colisée voyait se dessiner une belle victoire à domicile.

 

Toujours devant à la pause avec 6 points d’avance et 3 petites balles perdues, Chalon avait de quoi espérer. Malheureusement, Armand se prenait une technique après la fin de période, laissant 1 panier facile d’entrée de 2ème mi temps pour Châlons Reims qui enchaînait les paniers… Rapidement les locaux sombraient et laissaient 7 points puis 10 points d’avance, face à des adversaires qui ne gâchaient rien (18/22 aux lancers, 13/24 à 3 points).

 

Le pire était-il à venir ? Le public a continué de pousser même dans les moments difficiles et les joueurs n’ont pas lâché. A l’image de Mike Gelabale qui prenait des tirs importants (4/4 à 3 points pour Monsieur Propre) ou d’un Rafi Menco qui haranguait le public ou hurlait sa rage sur panier marqué.

 

Heureusement, Chalon avait réglé la mire  au meilleur des moments, enchaînant 4 tirs à 3 points d’affilé qui leur permettaient de passer devant à 2 minutes de la fin du match. Le Colisée continuait de pousser. Dans le jeu de l’ascenseur émotionnel, Mike Gelabale se voyait sifflé une faute antisportive à 40 secondes de la fin… remettant dans le jeu les visiteurs. Châlons-Reims laissait un lancer en route, pas Sean Armand sur la possession suivante.

 

Avec 3 points d’avance à 10 secondes de la fin, Chalon ne donnait pas la faute, les visiteurs prenait un shoot à 3 points au buzzer pour égaliser… manqué ! Victoire de 94 à 91 !

 

Dans le même temps, dans la course au maintien, Roanne a battu Monaco à domicile sur le fil, tout comme Gravelines à Boulazac. Pau, prochain adversaire de l’Elan continue sa remontada et enchaîne une nouvelle victoire face à Limoges. Bref, heureusement Chalon a pris la victoire ce soir. Gagner à Pau et à Roanne permettrait probablement le maintien… On ne lâche rien, avec cette mentalité, on y croit !