Le match des “Chalon” pour l’Elan !

C’était jour de reprise pour l’Elan Chalon après plusieurs semaines de pauses liées à la crise sanitaire. Au programme, un déplacement à Châlons Reims pour le match des “Chalon” qui se jouait à huis clos. Cette rencontre était l’occasion de voir pour la première fois en match officiel Jordon Crawford et le retour de l’homme providentiel Sean Armand.

 

Il aura fallu 5 minutes de jeu pour que les rouges et blancs se mettent en route. Empruntés et battus dans l’agressivité, l’Elan subissait la loi des locaux qui prenaient 8 points d’avance. Pénalisés rapidement par 2 fautes, Crawford et Ndoye rejoignaient vite le banc, mais l’entrée de Gelabale et Sim permettait à Chalon de se remettre la tête à l’endroit.

 

Un 3/3 derrière l’arc pour Garrett imité par Armand et Chalon passait devant à la fin du 1er quart 26 – 23 et ne quittera plus jamais la tête, le match était enfin lancé.

 

Plus impliqués en défense, l’Elan accélérait dans le 2ème quart temps. Alternant jeu intérieur et jeu extérieur, Chalon montrait un visage séduisant, 20 – 7 puis 27 – 16 au retour des vestiaires, le trou était fait (+27), malgré quelques ombres au tableau, notamment les  balles perdues et l’adresse au lancers francs.

 

Pendant près de 20 minutes, les rouges et blancs maîtrisaient leur sujet. Buckner était trouvé à l’intérieur, l’axe 1-5 prenait forme. Même s’il est trop tôt pour s’enflammer, ce bon passage apportait quelques assurances sur le réajustement de l’effectif réalisé pendant le confinement : Sean Armand est le leader offensif qui manquait à cette équipe et Jordon Crawford apporte le rythme et le peps qui nous faisait défaut, tout en apportant de l’agressivité sur le meneur adverse (3 interceptions en première mi-temps).

 

 

Dans le dernier quart temps, l’Elan redevenait brouillon moins constants, moins engagés et moins en rythme,  laissant revenir leur adversaire à 9 longueurs. Un 32 – 14 final qui gâche un peu la soirée, mais l’essentiel est là ce soir : une première victoire à l’extérieur, la seconde de la saison et peut-être… la naissance d’une équipe !

 

Chalon retrouve son élan… Il faudra maintenant confirmer les progrès constatés dans le jeu avec la réception dans 3 jours de la Chorale de Roanne au Colisée, toujours à huis clos. Mais cette fois, il faudra démarrer à l’heure et tenir la distance !

 

Allez l’Elan !

 

 

Laisser un commentaire