Héroiques !

Privé de leur gâchette Cameron Clark, l’Elan Chalon recevait ce soir Nanterre pour le duel des deuxièmes du championnat de France. Un match important après la déception de mardi soir en Coupe de France perdu dans les circonstances que l’on sait. Et quel match !

Un match à couteau tiré, d’une grande intensité, haletant, indécis : du grand spectacle dans une ambiance de playoffs qui s’achève au bout du suspense par une victoire chalonnais après prolongation 94 à 90.

Ce soir, il y avait de l’envie côté rouge et blanc, ce petit supplément d’âme qui transcende les joueurs et fait d’elle une EQUIPE. Chacun aura apporté à l’édifice. On retiendra l’énergie incroyable de Loum, le sang froid de Jérémy sur la ligne des lancers, l’apport du banc (Gédéon, Axel et Zéké en première période), et un Moustapha Fall STRATOSPHERIQUE. Encore une fois dominant dans la raquette, il arracha l’égalisation sur un dernier lancer manqué volontairement John Roberson dans l’ultime seconde du dernier quart. Il bat d’ailleurs ce soir sont record à l’évaluation avec 18 points à 8/10, 10 rebonds, 2 interceptions, 3 balles perdues, 4 passes décisives et 3 contres pour 32 d’évaluation.

Une prolongation au cours de laquelle les deux équipes se sont rendues coup pour coup : Heiko S. allumait la mèche à 3 points, John Roberson lui répondait l’action suivante… Les secondes défilaient, et l’intensité chalonnaise ne baissait pas, le duo Loum/Fall se montrait implacable, Jérémy et John assuraient sur la lignes de lancers : le Colisée exultait, les joueurs et le staff aussi.

Merci.