Coupe de France

Forum L’Elan Chalon et la Jeep Elite Coupe de France

Affichage de 6 messages - 21 par 26 (sur 26 au total)
  • Auteur
    Articles
  • #74206

    On a du mal à croire les propos de Mick Gelabale, notre capitaine : “Il est certain que ce (mardi) soir, nous n’avons pas montré notre meilleur visage, a commenté le capitaine Mickaël Gelabale. Nous n’avons pas respecté notre adversaire en début de match. Il faudra vite se rattraper sur notre prochain match. Nous avons tenté des choses qui n’ont pas fonctionné. Ce match était important pour nous et il est clair que chaque rencontre fait partie de nos objectifs. ”

    :doh:

    #74207

    Voici l’article paru dans le JSL ce matin

    À l’image de Ronald Roberts (4 points), l’Élan Chalon a tapé dans un mur à Nantes. Photo Ludovic Failler/MaxPPP

    NANTES – CHALON : 70-60

    À Nantes (La Trocardière), Nantes Basket Hermine bat Elan Chalon 70 à 60 (16-13, 28-9,17-22, 9-16). Arbitres : MM. Ait Bari, Bourgeois et Wallet. 1200 spectateurs.

    >  Nantes : 26 sur 67 aux tirs (6 sur 25 à trois points), 40 rebonds (Smith, Nguirane 6), 16 passes (Smith, Sylla 4), 10 balles perdues. Marqueurs : Smith 15, Sylla 0, El Mabrouk 6, Rougeau 7, Negrobar 8, Chathuant 6, Guillou 4, Nguirane 11, Desseignet 13. >- Chalon : 24 sur 59 aux tirs (7 sur 24 à trois points), 36 rebonds (Robinson 5), 17 passes (Robinson 5), 17 balles perdues. Marqueurs : Johnson 12, Thornton 8, Ça 0, Dossou-Yovo, Ndoye 0, Niasse 5, Robinson 10, Roberts 4, Camara 13, Garrett 0, Besson 4, Gelabale 4.

    L’Élan Chalon a été dominé de bout en bout à Nantes, pourtant une équipe de Pro B. Inquiétant à trois jours d’accueillir Boulazac en championnat. On les croyait en voie de guérison après Gravelines, les Chalonnais reviennent de l’Ouest les cerveaux remplis de doutes.

    70-60

    Mardi soir, Nantes n’a pas volé sa qualification. En effet, les joueurs de Philippe Hervé ont donné d’entrée le bâton pour se faire battre. En réalisant déjà une entame beaucoup trop soft pour es­pérer inquiéter une équipe nantaise invaincue et campée sur ses bons standards défen-sifs de début de saison.

    Philippe Hervé avait choisi d’aligner d’entrée Etienne Ça et Hugo Besson pour respons­abiliser un peu plus ses jeunes joueurs, mais Chalon était dominé dans la plupart des secteurs du jeu. Incapable no­tamment de stopper l’en­chaînement périphérique d’un Terry Smith décisif en attaque (13 pts en 8 minutes) et surtout inexistant dans les duels. La base pour au moins essayer de ralentir le rythme d’un adversaire qui prenait progressivement le large.

    De 11-5 (5e), le score enflait logiquement (24-13, 13e) avant de trouver son apogée à la pause (44-22, 28-9 dans le deuxième quart !).

     Un rapproché sans suite

    Battus entre autres scories au rebond (24 à 11) où Maodo Nguirane effectuait un travail de sape colossal (6 pts, 6 re­bonds), les partenaires de Mickaël Gelabale avaient subi dans les grandes largeurs (65 à 15 à l’évaluation). Le symbole de la faillite chalonnaise à la mi-temps ? Aucun rebond of­fensif à se mettre sous la dent.

    Le Nantes Basket Hermine pouvait envisager l’exploit à ce moment de la partie tant ses vingt premières minutes, pleines et collectives, venaient de mettre sens dessus dessous une équipe bourguignonne qui se devait de très vite réagir.

    C’était semble-t-il chose faite au retour des vestiaires quand Jaron Jonhson, Marcus Thornton et Ousmane Cama­ra essayaient de remettre un semblant d’ordre dans la mai­son de l’Élan (48-33, 34e) avant que les débats ne s’équil­ibrent (56-41, 30e) et ne s’en­veniment sur un coup de chaud entre Maodo Nguirane et Jaron Johnson.

    ” Très, très déçu ”

    • Philippe Hervé, Entraîneur

    « Les joueurs ne se sont pas re­spectés individuellement, com­ment voulez-vous qu’ils respect­ent leurs adversaires, la compétition et le fait d’évoluer en Élite ? Nantes a fait le match qu’il fallait en mettant de l’agressivité et en jouant son va-tout. On avait pourtant bien travaillé et bien préparé l’équipe pour ce match. Je suis très surpris de notre visage affiché en première mi-temps, la deuxième mi-temps devient pr­esque anecdotique. Je suis très, très déçu. La Coupe de France est friande de ces scénarios mais là, je suis déçu du groupe. Et pour no­tre dynamique, on ne pouvait pas faire ce genre de match. La responsabilité de chacun a été enga­gée ce soir (hier), ce n’est même pas la peine de parler du collectif. Mentalement, il n’y a rien eu de notre côté.”

     

    Un petit souffle de révolte vite retombé, les joueurs de Jean-Baptiste Lecrosnier maî­trisant et gérant à leur main un dernier quart-temps presque anecdotique (68-47,34e) conc­lu par un incontestable et in­contesté succès (70-60).

    Olivier CHARRIER (CP)

    « Inadmissible »

    Mickael Gelabale capitaine Elan :

    « Après notre victoire à Grave­lines, on est arrivé ici satisfait et on n’a pas respecté notre adver­saire. C’est inadmissible. Il va vite falloir se remettre en question. Que ce soit un match de Coupe de France ne change rieri, on n’était pas là ce soir. C’est d’autant plus dommage que l’on voulait essayer d’autres choses avec des 5 différents. Ça n’a pas marché. Il faut se reconcentrer pour la suite. »

     

    :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall: :wall:

     

    Sans commentaires et sans “allez l’Elan”

    #74208

    comme à Cholet, c’est jamais sa faute à PH ! Alors qu’il est évidemment le premier responsable. Il y a des coachs sur le marché, il faut réagir !

    #74209

    Hier soir en apprenant le score à la mi temps, je me suis connecté pour regarder la suite en espérant une remontada. Hélas j’ai abandonné très énervé après avoir visionné le 3/4 tellement c’était minable. :wall:

    Ce matin, j’ai remis le couvert en regardant la 1ère mi-temps. Il suffit de regarder les premières minutes de la retransmissions pour voir le problème.  En effet, pendant que les joueurs de Nantes s’entraînaient ardemment, seul 3 joueurs de l’Elan s’amusaient à shooter. Le reste était tranquillement assis sur les panneaux publicitaires. Une véritable HONTE qui démontre bien le manque de professionnalisme qui terni l’image du club. :lol

     

    Oui Fifi a bien changé car çà il y a quelques années, il aurait poussé une grosse soufflante et les auraient envoyé illico presto sur le parquet.

     

    J’en déduit que le staff est aussi à mettre dans le panier des carences d’hier soir :pray:

     

    A force de vouloir dixit DJ recruter des joueurs bien propres, bien gentils, ne faisant aucune vague bref “un profil de gendre idéal”, le club qui s’est embourgeoisé au fil du temps a oublié que le basket était un sport d’homme, de combat individuel au sein d’un collectif et que la technique sans la hargne et le mental ne sert strictement à rien. :mail:

    Depuis 3 ans maintenant, exit les joueurs comme Pitard, Nzeulie, Ibekwe, Evtimov, Dove, Jbam, Capella, Tonton Smith, et tous ceux plus anciens qui savaient ce que voulaient dire aller au charbon, à la mine, au baston. :heart:

    Ce type de joueur est indispensable dans une équipe pour être présent dans les moments difficiles, pour montrer les muscles et pour rappeler à l’adversaire qui est RAOUL. :good:

    C’est ce qui nous manque et c’est tellement criant que je ne comprends pas que l’on puisse continuer dans cette voie qui va nous conduire de manière inéluctable en ProB.

    Samedi, en gagnant l’équipe nous montrera qu’elle a pris le match de coupe par dessus la jambe et donc qu’elle se fout du monde, si défaite elle nous confirmera qu’elle n’est pas à la hauteur. :unsure:

    Pour moi,voir de la bouillie de basket, se faire enfumer par des discours “politiciens”depuis 3 ans,m’exaspère oh plus haut point. J’ai de plus en plus la triste impression d’être pris pour un c.. :yes:

     

    #74210

    Tout est dit hélas :yes: Il y en a au moins un qui doit se gondoler en se moment c’est JDC. Virer comme un malpropre, Il voit se que l’Elan version “les copains d’avant” donne. Lui c’est clair n’entrait plus dans la case du politiquement correct et dans les petits papiers de certains. Manque plus que Tchicambou pour entraîner l’as espoirs. JDC avait ses qualités mais aussi ses défauts, mais au moins il mettait les joueurs face à leurs responsabilités, malgré comme l’an passé les bâtons mis dans ses roues par les dirigeants.

    La on est au pays des Bisounours et des gentilles fées. :whistle:

    Moi j’ai mal pour ce club qui nous a si souvent fait vibrer. Mal pour ceux qui aiment ce club, qui comme moi le suivent depuis son accession en ProB il y a des lustres maintenant. Il a grandi c’est structure. Mais la on est sur la pente descendante. :unsure:

    #74211

    Une chose est sure c’est que Orléans et Roanne ne se posent pas de question eux.

    Mal classés après 5 journées, ils font du ménage. Ils ont bien compris que la course au maintien va être très rude.

    J’ai vraiment peur que le réveil arrive trop tard si il n’y a pas de réaction sportive et dans le staff…

    Rouge et blanc dans notre coeur !!!

Affichage de 6 messages - 21 par 26 (sur 26 au total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.