Premiers pas au Colisée

Ce soir l’Elan Chalon rencontrait St Chamond en amical. Ce match ouvert aux abonnés et partenaires était l’occasion de faire connaissance avec l’équipe 2021-2022 et pour le staff de réaliser une première revue d’effectif.

 

Tout d’abord, ne pas s’enflammer ou de tirer de conclusions hâtives : ce n’est qu’un match amical, face à un adversaire diminué (8 joueurs sur la feuille de match) et probablement moins bien préparés. N’oublions pas que la semaine dernière seuls 4 joueurs étaient disponibles côté St Chamond.

 

Ce soir, l’Elan a joué sérieusement et a dominé 100 à 66 son adversaire du soir. L’écart de niveau était flagrant, malgré un début un peu poussif, Chalon a vite rectifié le tir, notamment dès que Antoine Eito est rentré sur le terrain à la place du jeune Galin qui débutait la rencontre.

 

Alors que retenir de ce match ? Tout d’abord un état d’esprit : des sourires, des encouragements, une envie de jouer ensemble, de l’enthousiasme…  Un banc qui se lève comme un seul homme quand les “jeunes” marquent, quand le dunk claque ou quand le tir longue distance fait mouche. Bref, on sent la naissance d’un groupe.

 

Ensuite, il y a un leader sur le terrain : Antoine Eito. Il donne de la voix, apporte le tempo, conseille les jeunes. Il était annoncé comme joueur clé et c’était flagrant ce soir sur le terrain.

 

Il y a aussi l’envie de bien faire ou de mieux faire : réaliser l’extra-passe, se repositionner, communiquer. Un coach discret et serein qui replace, demande des mains et des bras actifs. Ce n’était pas non plus le match pour s’exciter vous me direz…

 

Enfin il y a du talent… Il faut raison garder sur le match de ce soir, mais cette équipe parait complémentaire, compétitive, un mélange de vieux briscard et de jeunes loups, des talents confirmés et d’autres en devenir. 

 

Nous avons pu apprécier ce soir sur quelques séquences la vista d’Eito et de Gelabale, les mains en or de Meiers, le potentiel de Rorie en puncher, le guerrier Gabric qui se bat comme un chien (il est tanqué le garçon !), Bouquet en mode sniper ou passeur, Niasse qui a progressé au shoot (pas assez au lancers) et toujours là en défense, et les gamins qui montrent le bout du nez : Roche, Galin, Sitraka qui ont apporté leur énergie. Dossou-Yovo était en tenue de ville, il sera un bon complément dans la raquette avec son physique.

 

Prochains indices la semaine prochaine avec le Ain Star Game et un plateau relevé de BetClic Elite !

 

Quelques images du match :

 

 

 

Laisser un commentaire