Alerte Rouge !

L’Elan Chalon s’incline lourdement ce soir sur le parquet de Strasbourg 95 à 75.

 

En difficulté dans le championnat (3 victoires pour 5 défaites), la SIG n’a fait qu’une bouchée d’un Elan limité. Les locaux prenaient rapidement les devants (19-13 dans le premier quart) pour ne plus jamais lâcher la tête. L’Elan était en difficulté notamment à l’intérieur. Avec un seul panier marqué dans les 10 premières minutes à 2 points, Chalon restait en vie grâce à une bonne adresse aux lancers et quelques tirs derrière l’arc.

 

Les stats à la mi-temps :

 

 

Avec trop de balles perdues, une accumulation de fautes offensives et une adresse à 3 points en baisse (moins de 25%), les rouges et blancs regagnaient les vestiaires avec un handicap de 15 points. Strasbourg n’impressionne pas… Mais Chalon est inoffensif.

 

Au retour du vestiaire, la révolte sur le terrain n’eut pas lieu… Les chalonnais tendaient l’autre joue à la SIG  qui continuait de mettre son emprise sur le match. La barre des 20 points était dépassée, les fautes offensives continuaient de pleuvoir, les mauvaises passes offraient des points faciles en transition, les efforts défensifs n’étaient pas faits et comme l’attaque était atone… La SIG s’amusait. Deux actions positives en fin de troisième quart permettait à l’Elan de revenir (un peu) : 68-51

 

Le quatrième quart temps n’était qu’une formalité pour les locaux qui géraient tranquillement leur avance. Les rouges et blancs frôlaient le ridicule, cela fait mal au coeur. 25 points d’avance, la messe était dite les seconds couteaux pouvait entrer en jeu dans le “garbage time”.  Les jeunes (Ca, Besson, Niasse, Dossou-Yovo) disposaient d’un peu de temps de jeu face à l’équipe B de la SIG.

 

 

 

Au final, Chalon a rendu une nouvelle fois une pâle copie, qui n’inspire pas beaucoup d’optimisme pour la suite. Pas grand chose dans le contenu après 2 mois de compétitions, c’est inquiétant.

 

Ce soir l’Elan est relégable. Tout au fond du classement avec Le Portel et Roanne. Le calendrier n’inspire pas à l’optimise avec un déplacement périlleux la semaine prochaine à Boulogne Levallois.

 

Le constat est douloureux. Chalon n’a pas le niveau Jeep Elite, tout simplement. Malgré un renfort dans la raquette (Hesson), les matchs se suivent et se ressemblent. Est-ce que l’arrivée d’un renfort dans la ligne arrière permettrait-il de proposer autre chose ? Sincèrement, le doute est permis tant Chalon est loin du compte.

 

Le mal est profond.