Forum

Fil d’Ariane du forum – Vous êtes ici :ForumL'Elan Chalon et la Jeep ElitePlace à Limoges
Vous devez vous identifier pour créer des messages et des sujets.

Place à Limoges

12

Perdre des balles dans le money time après temps mort = problème de coach

Robinson a entre 10 et 13 secondes sur la dernière possession... Aucun système = problème de coach

Aucun fond de jeu = problème de coach

On change 2 joueurs et c'est toujours aussi mauvais...

Quel est notre problème ?

La perte de balle lors de la dernière possession, celle pour le 3pt de la gagne ou le 2pt de l'égalisation est symbolique. Robinson n'y est plus et on déjoue à chaque fois au moment où il ne le faut pas...

La technique de PH, un lay up raté et une faut antisportive totalement inutile, voilà quelques erreurs de plus qui nous coutent ce match. Et pourtant c'était faible en face...

Au rayon des points positifs : Johnson et Mick demeurent constant, sans eux c'est l'enfer. Koblucar solide sur ce match.

Nanterre, Roanne et Orléans ont gagné ce we. On s'enfonce doucement mais surement. Il ne faut pas être fataliste mais que c'est dur de se voir mettre 3 équipes derrière nous au classement en fin d'annnée quand on voit ce que notre équipe produit en ce moment !

 

Hé oui le  problème crucial  c'est bien Ph. HERVE !  " des solutions , je suis habitué à en trouver" ...(c'est ce qu'il disait récemment ! )on commence  vraiment à trépigner !   le mot est faible ! on est dépités...l' ELAN est en grand danger !  nos "concurrents "directs mal classés eux ont gagné !!!... -  pour ou contre JDC il faut reconnaître que  sa longue interview très récemment  sur Bebasket est édifiante de vérité !!! çà laisse ...de l'amertume et des regrets ...des défauts certes, mais des qualités de COACH, lui  il en avait ! 

 

 

Revue de Presse : Le Populaire

Si quelqu'un a le résumé du JSL...

 

Si l’Élan Chalon a eu le ballon de la gagne entre les mains, le Limoges CSP a évité le pire de justesse en s’imposant face à une très faible équipe bourguignonne (75-73). Mais les Limougeauds sont loin d'avoir réglé tous leurs problèmes.

Le match

On ne prendra pas trop de risques en avançant que ce Limoges CSP - Élan Chalon ne restera pas éternellement gravé dans la mémoire collective. Car le public limougeaud n'a pas été gâté samedi soir. Il a même parfois dû s'ennuyer ferme. Si le suspense a été au rendez-vous jusqu'à la dernière seconde, le niveau de jeu affiché par les deux formations a laissé pantois.

A la pause, Limougeauds et Chalonnais avaient d'ailleurs chacun déjà perdu 12 ballons, parfois de manière cocasse. Le CSP menait alors d'un point (40-39) et c'était déjà la seule satisfaction d'une longue soirée. Au retour des vestiaires, Limoges et Chalon ont continué leur mano a mano.

Au début du dernier acte, les hommes de Philippe Hervé ont réussi à prendre quatre longueurs d'avance (59-63). C'est alors que Paul Stoll est sorti de sa boite. Au meilleur des moments. Pris d'un coup de chaud, le meneur mexicain a inversé le cours des événements pour remettre les siens sur les sentiers d'une victoire que Limoges n'a pas lâché même si Chalon a eu le ballon de la gagne entre les mains.

Ultras Green Limoges@ultras_green

Miracle le @limogescsp a trouvé plus nul que lui. Minuscule victoire avec un jeu proche du néant.

Le joueur top

Décevant depuis son arrivée, Paul Stoll a signé son meilleur match avec le CSP au moment où il le fallait absolument. Au-delà de sa bonne performance d'ensemble (20 points à 7 sur 15, 6 passes décisives pour 18 d'évaluation en 25 minutes), le meneur mexicain a été déterminant dans le dernier quart-temps en marquant 8 points de suite en l'espace de quelques minutes pour permettre à Limoges de virer en tête.

Le joueur flop

Intéressant pour ses débuts avec le CSP lors de la défaite à Nanterre, Ludovic Beyhurst n'a pas confirmé face à Chalon. Rapidement sanctionné par les fautes, pas adroit (0 sur 3) et dispendieux (3 ballons perdus en 15 minutes), le meneur de jeu limougeaud n'a jamais pesé sur les débats. Et il n'a pas été le seul.

Le chiffre

Limougeauds et Chalonnais ont perdu 41 ballons à eux deux. A ce niveau, le Limoges CSP s'en est un peu mieux tiré que son adversaire en égarant 18 munitions.

La stat

Déjà pas très à l'aise dans cet exercice à Nanterre (50 %), les Haut-Viennois ont laissé filer 7 points sur la ligne des lancers francs où ils ont shooté à 63 % (12 sur 19).

La phrase 

« Je suis satisfait de la victoire. C’est toujours bon à prendre mais je ne peux pas être satisfait de notre manière de jouer. On a mis trop de ballons dans le décor », a reconnu un Nicolas Lang, lucide sur le niveau de jeu de son équipe au coup de sifflet final.Pour Nicolas Lang, « c’est toujours bon à prendre mais je ne peux pas être satisfait de notre manière de jouer ».

L'infirmerie

Atoumane Diagne n'a pas participé à la rencontre à cause d'un genou douloureux tandis que Marcus Ginyard, qui ressent toujours des douleurs suite à sa blessure au psoas, a préféré ne pas prendre de risque.

L'info people

Ce Limoges CSP - Chalon s'est déroulé sous les yeux de l'ancien NBAer Ronny Turiaf venu voir son pote Mickaël Gelabale.

La suite

Le Limoges CSP reçoit Venise ce mardi soir (20 heures) puis il se rendra à Dijon samedi soir (20 heures).

Mais aussi...

Pour fêter les 90 ans du Limoges CSP, Le Populaire du Centre prépare actuellement un supplément spécial qui sera dans vos kiosques à partir du 20 décembre.

Girard, encore avec son président, qui a les couilles de se retirer !

Ne reste plus que Chalon ... putain mais DJ et PH, n’ayez pas de regret à la de saison, donnez vous (mais aussi aux supporters) aussi une chance de créer cet électrochoc pour se sauver !!!!

N’est-ce pas déjà trop tard ?...

comptablement il nous faudrait AU MOINS gagner 1 match sur 2 pour se maintenir... et ce serait peut-être pas encore suffisant selon les résultats des autres compagnons de galère ..  moi j’y crois déjà plus beaucoup même si je m’accroche à l’improbable.

le coach du portel eric Girard se retire de son poste de coach

il y'a qu'a l'elan chalon ou le coach ne craint rien ,que faire?

12