Basket Europe parle de l'Elan

Forum L’Elan Chalon et la Jeep Elite Basket Europe parle de l'Elan

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par Goof Goof, il y a 1 mois et 2 semaines.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #73955

    Depuis son titre de champion de France acquis à la fin de la saison 2016-17, l’Élan Chalon a connu bien des misères. Entre erreurs de recrutement, blessures et déceptions, Jean-Denys Choulet n’a pu empêcher son équipe de progressivement chuter au classement : 10e (16 victoires-18 défaites) en 2017-18 puis 14e (12-22) la saison dernière.

    Peut-être usé par ces exercices moroses, l’emblématique coach Choulet a passé la main, malgré le contrat qui le liait au club jusqu’en 2020. Pour le remplacer, le président Dominique Juillot a décidé de complètement bouleverser la philosophie de jeu de l’équipe, du moins a priori. Car après le « basket champagne » prôné par Jean-Denys Choulet, c’est le jeu réfléchi et défensif de Philippe Hervé que les joueurs devront produire sur le terrain. À moins que le nouveau coach ait fait évoluer ses principes, la différence devrait être flagrante.

    En mieux ou en moins bien ? Nul ne le sait, mais l’effectif composé devra en montrer plus que l’an dernier. Les premiers visés sont ceux qui étaient déjà présents lors de cet exercice raté. Avec en tête de liste les « tauliers » que sont Justin Robinson et Mike Gelabale. Non pas que leur rendement ait déçu – ce sont au contraire deux des rares satisfactions de la saison – mais simplement par le fait qu’ils n’aient pu contribuer à un meilleur classement. Pour redonner des couleurs à l’Élan, ils seront à nouveau accompagnés d’Ousmane Camara et des « productions locales » que sont Assane Ndoye, Étienne Ca et Mathis Dossou-Yovo. En revanche, Bastien Pinault est parti aux Metropolitans 92, tout comme « Vee » Sanford à Limoges. Pour leur part, Juan Palacios et Mykal Riley n’ont pas été retenus.

    Pour renforcer son effectif, Philippe Hervé a tout d’abord « promu » de nouvelles pousses du centre de formation comme Babacar Niasse, qui a signé son premier contrat professionnel. Et quatre non JFL complètent le roster. À l’arrière, Billy Garrett arrive de NBA (et surtout de G-League) et Marcus Thornton de Corée du Sud. Sur l’aile, Jaron Johnson a fait le voyage inverse de Bastien Pinault alors qu’à l’intérieur, Ronald Roberts quitte l’Allemagne et Iéna pour s’installer en bords de Saône.

    Dans une Jeep Élite qui progresse régulièrement, l’effectif de l’Élan Chalon ne donne sur le papier guère de garanties. Comme souvent pour des équipes au budget limité, c’est le rendement des non JFL qui conditionnera la saison. Il va falloir que Billy Garrett, Marcus Thornton et Ronald Roberts démontrent rapidement qu’ils sont les hommes de la situation, car Justin Robinson, Mike Gelabale et Ousmane Camara ne pourront tout faire à eux trois, même si les jeunes de l’équipe poursuivent leur progression. Les playoffs seront sans doute durs à atteindre.

    Salle : Le Colisée (4 540 places)

    Président : Dominique Juillot (65 ans)

    Arrivées : Philippe Hervé (entraîneur, sans club), Jaron Johnson (Levallois Metropolitans), Ronald Roberts (Iéna, Allemagne), Marcus Thornton (Séoul, Corée du Sud), Billy Garrett (New York Knicks, NBA).

    Départs : Jean-Denys Choulet (entraîneur), Bastien Pinault (Metropolitans 92), Vincent Sanford (Limoges CSP), Mykal Riley, Aaron Epps, Juan Palacios, Théo Jouvin (Bordeaux, NM1).

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.