Renversants !


Menés de 15 points à quelques secondes de la pause, l’Elan Chalon fait match nul face à Nanterre lors du premier match de la finale de la FIBA Europe Cup : 58 à 58 !

Un score qui peut paraître étonnant lorsqu’on connait les forces offensives de ces deux équipes, parmi mes meilleures attaques du championnat et de la compétition.

1er quart : le round d’observation, 15 à 15

Au cours des 10 premières minutes, les deux équipes s’observent. On sent une certaine fébrilité des 2 côtés du terrain. Le Colisée, à guichet fermé pour cette rencontre, pousse de manière timorée son équipe…

2ème quart : Nanterre prend l’ascendant 13-26

Nanterre monte progressivement son niveau d’agressivité, la défense de Chalon souffre, les shoots ouverts pour Invernizzi et Butterfield se multiplient… et font mouche. Cameron Clark est vite sanctionné pour 2 fautes puis un vent glacial souffla sur le Colisée : Moustapha Fall, le géant rouge et blanc, sortait sur blessure. Sur une ultime contre-attaque au buzzer, Axel Bouteille permettait à l’Elan de basculer à -13 à la pause. Chalon est dans le dur !

3ème quart : le sursaut d’orgueil 14-9

Piqués au vif et certainement remotivés à la pause, les intentions chalonnaises sont toutes autres. Moustapha Fall revenu sur une jambe et ses coéquipiers montent en intensité. Toujours maladroits en attaque, les chalonnais compensaient avec une énergie décuplée en défense, poussés par un Colisée qui bouillonnait. Les verts sont bousculés, résistent, mais cèdent un peu de terrain.

4ème quart : les barbelés sont dressés, Gédéon Pitard exemplaire 16-8

Poussés dans ses derniers retranchements, Nanterre cède (un peu), sous l’énorme pression défensive des chalonnais. Gédéon Pitard pousse Heiko S. à la perte de balle et provoque une faute antisportive. Tout un symbole de l’abnégation de l’équipe. Chalon bascule devant dans les dernières minutes et prend même 3 points d’avance sur 2 lancers de John Roberson, le Colisée chavire, l’ambiance monte à son paroxysme. Faute de réussite et en confondant parfois vitesse et précipitation, les chalonnais rendent trop souvent la balle à Nanterre (13 pertes de balle), pour espérer creuser l’écart. Nanterre repasse même devant dans les dernières secondes, avant l’égalisation au final par Cameron Clark.

On pouvait s’attendre à un festival offensif, il en a été tout autre ce soir. Un match rugueux, engagé, défensif, un match de finale.

L’objectif maintenant est clair pour l’Elan : remporter le match à Nanterre dans une semaine.

A cette occasion, les portes du Colisée seront ouvertes pour suivre le match sur écran géant.

La pression cette fois sera sur les épaules vertes ! Allez l’Elan.

 

Goof
Suivez-moi !

Goof

Webmestre de Fanselanchalon.fr
Abonné et membre d'Elan Passion.
Likez la page Facebook ou suivez-moi sur Twitter !
Goof
Suivez-moi !

Les derniers articles par Goof (tout voir)


Goof

A propos de Goof

Webmestre de Fanselanchalon.fr Abonné et membre d'Elan Passion. Likez la page Facebook ou suivez-moi sur Twitter !